Illustration originale Evelyne Mary.

Du mardi 26 janvier au samedi 13 février 2021 au Chai de La Bulle Bleue

BETTY DEVENUE BOOP OU LES ANORDINAIRES

THEATRE JEUNE PUBLIC A PARTIR DE 7 ANS. //INTERSTICES

Durée envisagée : 55 min env.

Betty devenue Boop, c’est l’histoire d’une chienne racontée depuis son point de vue : la vie d’un chien de sans-papier, la vie d’un chien de sécurité qui vit la précarité de son maître, la difficulté des conditions de vie en situation irrégulière.
Après plusieurs années à vivre de squat en squat, à passer de coffre de voiture en parking d’hypermarché, Betty – bergère allemande de 7 ans – est enlevée à Adaba, son maître pour cause de maltraitance : la vie qu’on réserve à son maître n’est manifestement pas bonne pour elle. C’est un déchirement pour l’un comme pour l’autre. Une histoire d’affection, d’amitié, d’amour qui prend fin brutalement.
Betty découvre dans ce foyer pour vieux animaux – où elle est conduite – un autre monde que celui qu’elle a toujours connu : le béton, les nuits de garde et la promiscuité cèdent la place à l’herbe verte, aux promenades dans les prés et à la découverte de ses autres congénères vieillissant. Farouche au début, Betty désormais nommée Boop, s’habitue peu à peu à cette vie de campagne.
Un jour, Monsieur Barned - qui vient d’acheter un château non loin de là - décide de l’adopter pour offrir à sa petite fille un peu de compagnie pour l’été. Une nouvelle page se tourne dans la vie de Boop, jusqu’au jour où elle comprend que Monsieur Barned était l’employeur d’Adaba...

Betty devenue Boop ou les Anordinaires est une commande de la compagnie // Interstices à Barbara Métais-Chastanier pour l’écriture d’une pièce adressée au Jeune public. Elle est la première des créations que Marie Lamachère mettra en scène, dans le cadre de son association à La Bulle Bleue, pour des acteurs de La Bulle Bleue. Pour raconter cette fable animalière, elle choisit de donner une place importante au théâtre de marionnettes. Pour écrire Betty devenue Boop ou les Anordinaires, Barbara Métais-Chastanier s’est inspirée de sa rencontre avec un collectif de 80 sans-papiers, au sujet duquel elle a également écrit Chroniques des Invisibles (Le Passager Clandestin, 2017) et 81, Avenue Victor Hugo, mise en scène Olivier Coulon-Jablonka (2015).

Texte Barbara Métais-Chastanier. Mise en scène Marie Lamachère. Collaboration marionnettes Faustine Lancel. Avec Damien Valero et les comédien·ne·s de La Bulle Bleue Mireille Dejean, Axel Caillaud, Steve Frick ou Sarah Lemaire, Mickael Sicret, Philippe Poli (en alternance) et la voix de Soizic Henocque. Construction des marionnettes Romain Duverne, Manon Toreilles, Christophe Baret. Costumes Cathy Sardi. Construction décor Thierry Varenne et l’équipe technique de la Bulle Bleue, Clément Potié, Sébastien Thiaumond, Thomas Limouzin et Antoine Cally. Régie générale Thierry Varenne. Création bande-son Sarah Métais-Chastanier. Photographies Barbara et Thomas Métais-Chastanier. Illustration Evelyne Mary.

Production : // Interstices et La Bulle Bleue - ADPEP34. Production déléguée : // Interstices. Coproduction : Théâtre Le Périscope, scène conventionnée d’intérêt national art et création - Arts de la marionnettes. Merci à L’Institut International de la Marionnette. // Interstices fait partie du collectif d’artistes associées à La Bulle Bleue et de l’Ensemble associé au Théâtre des 13 vents CDN Montpellier. // Interstices est conventionnée par la Drac Occitanie et la Région Occitanie ; elle reçoit le soutien de la Ville de Montpellier. Sa résidence-association à la Bulle Bleue est soutenue par la Drac Occitanie. La Bulle Bleue est un établissement de l’Adpep34, Association des Pupilles de l’Enseignement Public de l’Hérault. Elle est soutenue pour ses activités par le Ministère de la Santé et des Solidarités / Agence Régionale de Santé Occitanie, le Ministère de la Culture / Direction Régionale des Affaires Culturelles Occitanie, Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, le Conseil départemental de l’Hérault, Montpellier Méditerranée Métropole, la Ville de Montpellier et le cercle des mécènes de La Bulle Bleue.